Partenaires

CNRS
Universite Clermont Auvergne


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Actualités > Conférences, congrès, colloques > Dernière conférence liée à l’exposition "De la physique au traitement du cancer"

Dernière conférence liée à l’exposition "De la physique au traitement du cancer"

Les atomes radioactifs pour le diagnostic et la thérapie : leur longue histoire et les progrès d’aujourd’hui.


    par Jacques Barbet
    GIP Arronax, Saint-Herblain
    Jeudi 24 octobre, à 14h15
    Amphithéâtre Hennequin, RC bâtiment des Mathématiques des Cézeaux
    (Noter le changement de lieu)

Les atomes radioactifs sont utilisés en médecine depuis de très nombreuses années. L’iode radioactif a montré son efficacité dans le traitement du cancer de la thyroïde et la scintigraphie, en particulier la scintigraphie osseuse, est un outil diagnostic d’imagerie très utilisé.

Plus récemment de nouveaux développements sont apparus en Médecine Nucléaire, aussi bien en diagnostic avec la Tomographie d’Émission de Positons (TEP), qui, avec le Fluoro-Déoxy-Glucose (FDG), a bouleversé la prise en charge des tumeurs cancéreuses, et la Radiothérapie Moléculaire, qui s’est montrée efficace aussi bien contre les lymphomes que les tumeurs neuroendocrines et fait l’objet d’une recherche très active pour le traitement de bien d’autres cancers. Les atomes radioactifs ne sont pas limités aux cancers et l’imagerie des maladies cardiaques ou neurodégénératives est en plein développement.

Ces progrès s’accompagnent de l’utilisation d’atomes radioactifs de plus en plus variés, produits par des réacteurs nucléaires ou par des accélérateurs de particules, très souvent des cyclotrons. De la production de ces atomes radioactifs à leurs applications médicales, des exemples caractéristiques illustreront cette histoire déjà longue et les progrès récents.