Partenaires

CNRS
Universite Clermont Auvergne


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Actualités > Actualités science > Prix Nobel 2013 de Physique et boson BEH

Prix Nobel 2013 de Physique et boson BEH

Le prix Nobel de Physique 2013 a été décerné conjointement à François Englert et Peter W. Higgs pour la découverte théorique du mécanisme qui contribue à notre compréhension de l’origine de la masse des particules subatomiques et qui a été récemment confirmée par la découverte de la particule fondamentale prédite, par les expériences Atlas et CMS du grand Collisionneur de Hadrons (LHC) du CERN. Acteur historique de l’expérience Atlas, le LPC est particulièrement concerné.

Atlas est le plus grand détecteur jamais construit auprès d’un collisionneur de particules. Cette appellation désigne aussi, indifféremment, l’expérience associée qui enregistre les débris de collisions frontales de protons (et aussi de noyaux lourds comme le Plomb) et la collaboration mondiale de 177 laboratoires issus de 38 pays qui a conçu, assemblé ce détecteur, et maintenant l’exploite.

Les lauréats Nobel François Englert et Peter Higgs ont eu l’occasion de se rendre dans la caverne souterraine qui abrite le détecteur Atlas (ce que montrent les deux photographies).

Le LPC a participé à toutes les étapes qui ont conduit, depuis 1989, à la création de l’activité Atlas au CERN, y compris aux stades préliminaires : R&D sur des éléments du détecteur Atlas, promotion et proposition du détecteur appelé Calorimètre Hadronique à Tuiles Scintillantes (8 laboratoires au début, 25 aujourd’hui), choix retenu par la collaboration Atlas, participation à une proto-collaboration (qui ne comportait à ses débuts qu’une quinzaine de laboratoires, dont le LPC), conduisant à la collaboration Eagle (62 laboratoires) puis à la collaboration Atlas.

La présence du LPC s’est bien entendu maintenue dans toutes les étapes qui ont suivi, de la construction du détecteur à l’analyse des données enregistrées depuis la mise en route du LHC.


Le dossier de presse du LPC ci-joint donne plus d’informations sur les apports complémentaires des théoriciens et des expérimentateurs dans cette très longue quête du boson !

PDF - 959.4 ko
Dossier de presse