Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Valorisation de la recherche > Verres bioactifs nanostructurés dopés au strontium

Verres bioactifs nanostructurés dopés au strontium

Le nombre de fractures du col du fémur liées au vieillissement de la population pourrait presque quadrupler dans le monde d’ici à 2050, passant de 1,7 million en 1990 à 6,3 millions en 2050 selon The Lancet (en date du 17 juin 2006). La fréquence de l’ostéoporose augmente avec l’âge : 10% chez les femmes de 60 ans, 20% chez celles de 65 ans mais 40% chez les plus de 75 ans.

L’ostéoporose est souvent due à un dérèglement hormonal accentué chez la femme ménopausée. Cela se traduit aussi par une déficience en strontium de l’os.

Les verres bioactifs nanostructurés que nous avons élaborés sont dopés en strontium. Les matériaux développés permettent à la fois le relargage de strontium dans des concentrations physiologiques mais aussi le contrôle de ce relargage et du processus de bioactivité.

Ces nouveaux biomatériaux pourront être utilisés dans des ciments osseux, comme base pour le recouvrement d’implant métallique (par torche à plasma, …) ou comme matériaux de comblement pour les défauts osseux.

Les avantages des bioverres nanostructurés dopés en strontium ont été démontrés et protégés par un brevet français et un brevet World :

brevet français :
FR 2007-4952 20070709
brevet world :
’STRONTIUM DOPED BIOACTIVE GLASSES’ WO 2009-027594 A2

Contact :

    Edouard Jallot, professeur d’université, équipe biomatériaux
    Email : jallot@clermont.in2p3.fr
    Tél. : 04.73.40.72.65