Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Communication et diffusion de l’information scientifique > Réseau Communication > Les expositions

Les expositions

Axées, jusqu’à présent, sur l’actualité du LHC, elles associent une série de posters réalisés par des physiciens appartenant aux 11 laboratoires IN2P3 impliqués au LHC ainsi que le site lhc-france, et des animations originales conçues au LPC telles que le miroir à remonter le temps, le saladier accélérateur, le petit train des particules, le détecteur puzzle, le trombinosquark, etc., et des posters spécifiques au LPC et diverses vidéos. Dénommée Nom de code : LHC – La machine à remonter le temps, l’exposition est devenue la rencontre des deux infinis, en y ajoutant des matériels prêtés par d’autres laboratoires, telles que les maquettes du satellite Planck et du détecteur Hess, ou des éléments de l’expérience Antares.

Ces expositions ont été associées à l’art à plusieurs reprises, et en particulier aux œuvres monumentales du peintre Slobo qui évoquent, à leur façon, la matière, l’espace, le temps, le Big Bang…

Des locaux en centre ville appartenant à la ville de Clermont-Ferrand ont permis d’accueillir un large public pendant de longues périodes pouvant atteindre un mois (Espace multimédia Georges Conchon, Espace Victoire à la Maison du tourisme, Espace Pierre Laporte au centre commercial de la place de Jaude), et ce à diverses reprises dans les espaces Victoire et Pierre Laporte. Ces expositions ont été souvent associées à d’autres actions médiatiques : le Marché de Noel à proximité, la Fête de la Science, l’inauguration du LHC. A chaque occasion, le nombre de visiteurs a dépassé le record du lieu, et la lecture du livre d’or révèle l’intérêt des visiteurs pour les thèmes exposés et nos efforts pour améliorer constamment l’exposition. Ce diaporama donne une idée de l’exposition la rencontre des deux infinis.

Le laboratoire a également contribué à l’exposition Marie Curie, en collaboration avec la SFP et la BCU (Bibliothèque Clermont Université), installée à la bibliothèque universitaire sur le site du campus du 1er au 27 octobre 2012. Aux posters prêtés par le Musée Curie, ont été ajoutés d’autres éléments fournis par le LPC tels que, par exemple, la Roue de la radioactivité et le Cosmodétecteur qui élargit l’exposition vers les muons cosmiques. Trois conférences ont été associées.

Ce format d’exposition, sur une durée d’un mois et sur le même site, sera repris en octobre 2013 à partir de l’exposition IN2P3 sur le cancer et des activités pluridisciplinaires du LPC.