Partenaires

CNRS
Logo tutelle
Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Communication et diffusion de l’information scientifique > Activités de communication et de diffusion de la culture scientifique

Activités de communication et de diffusion de la culture scientifique

La communication et la diffusion de la culture scientifique doivent occuper une place importante dans les laboratoires de recherche fondamentale et sont fortement encouragées par les organismes de tutelle. Le LPC s’inscrit de plus en plus dans cette démarche en menant, notamment, des actions de communication de grande ampleur hors les murs du laboratoire en direction du grand public ou de diffusion de la culture scientifique vers les lycéens.

Si la mission essentielle d’un laboratoire de recherche fondamentale comme le LPC est de produire de la connaissance, il lui incombe également de la transmettre, et pas uniquement selon les voies académiques en direction des experts de la discipline ou par le biais de l’enseignement universitaire. En effet, dans le monde d’aujourd’hui, la communication occupe une place de plus en plus importante. Elle est au centre de la vie de la société et la communauté scientifique ne peut pas y échapper. Les orientations prises ces dernières années, au LPC, vers plus de communication interne entre les personnels et plus de communication externe en direction des jeunes, du grand public, des médias et des acteurs socio-économiques et politiques, sont en phase avec les recommandations des organismes de tutelle, principalement l’IN2P3 et le CNRS, et plus récemment l’Université Blaise Pascal.

Il s’agit de promouvoir notre discipline, qui n’est pas enseignée dans toutes les Universités françaises, de susciter la curiosité auprès des jeunes et du grand public en général, de montrer ses enjeux, et ses retombées qui ne se limitent pas à produire du savoir et couvrent de nombreux champs pluridisciplinaires avec des applications concrètes. Ces objectifs sont ceux de la communication externe du LPC, la communication interne étant expliquée sur l’intranet du laboratoire.

Ces activités se réalisent le plus souvent dans les contextes plus globaux des réseaux les plus proches de notre discipline : le réseau des communicants IN2P3 et les deux autres réseaux qu’il supervise, le réseau des communicants LHC et le réseau éducation. Elles tirent partie également des apports du réseau des communicants de la DR7 du CNRS et, d’une façon accrue maintenant, de la communication et de la diffusion de la culture scientifique de l’UBP .

Nous bénéficions régulièrement du support de la ville de Clermont-Ferrand pour des conférences ou des expositions en centre ville : locaux et personnels mis à notre disposition, éditions d’affiches, rédaction d’articles dans le mensuel Demain Clermont-Ferrand

Les relations avec les médias sont extrêmement utiles car elles permettent non seulement de toucher le public le plus large, mais aussi de présenter nos activités sous un aspect journalistique différent de celui des chercheurs. Tous les types de médias locaux (presse écrite, radios, télévisions) relayent nos actions, et cela devrait progresser encore puisque le responsable de la communication au LPC est membre associé du Club de la Presse Clermont-Ferrand/Auvergne. Les relations sont plus difficiles avec les médias nationaux qui ont une tendance ″naturelle″ à se tourner trop souvent vers des laboratoires de la région parisienne, néanmoins plusieurs opérations ont bénéficié des grands relais nationaux


 

 

Erreur...

Erreur...

Fichier recherche_etendue_stats introuvable