Partenaires

CNRS
Universite Clermont Auvergne


Rechercher

Sur ce site


Accueil du site > Pôles de Recherche > Particules et Univers > LHCb

Lhcb

Force est de constater que seule la matière règne autour de nous. L’antimatière semble tout simplement inexistante, et quand la Nature vient à produire des antiparticules (ce qu’on observe dans les désintégrations β-, ou encore les TEP-scan pour ne citer que ces deux exemples), nous observons systématiquement une particule de matière créée simultanément. Si nous remontons le film à l’envers en revenant aux premiers instants de l’univers, et que nous nous soumettons à cette règle d’une particule de matière créée pour chaque antiparticule, il n’est pas possible d’expliquer pourquoi la matière a pris l’avantage sur l’antimatière. Pour expliquer cette asymétrie dans le comportement des particules de matière et d’antimatière, le Modèle Standard de la physique des particules invoque la violation de symétrie CP. De nombreuses expériences se sont succédé depuis près de 40 ans pour étudier finemen